Evacuer le stress au quotidien

Le stress est un mot qui recouvre en réalité beaucoup de choses. Ce mot fait son apparition dans les années 1956, suite aux études de Hans Selye, physiologiste Hongrois.

A l'origine, un stress est compris comme un évènement de notre environnement qui vient changer nos habitudes de façon brutale, inattendue, non anticipée ou bien nous oblige a plus d'attention, de concentration, de force. Pour résumer, un stress est au départ entendu comme une variation de notre environnement qui nous oblige à réagir et à nous adapter, à changer notre comportement.

Et si l'on y réfléchi bien, il s'agit tout simplement du principe de la vie. Tout apprentissage passe par une phase de changement et d'adaptation. Donc, c'est bien le stress qui nous fait avancer, découvrir, nous renforce...

Et notre corps est largement pourvu de moyens et de solutions pour y faire face et évoluer.

Cependant, à notre époque le stress est beaucoup plus pernicieux et caché. Son propre est même d'être tellement envahissant qu'il est présent de façon quasi continue du matin au soir, sous diverses formes: stress psychologique à la radio et à la télévision, stress consumériste par les publicités par les affichages, sur nos portables, sonneries et bruits de notre environnement, stress de la circulation automobile... et j'en passe, sans parler de l'ambiance du travail, de la lettre des impôts, des résultats scolaires du petit dernier...

Et effectivement, cela se complique pour notre organisme car, très bien pourvu par la nature pour résister et même triompher d'un fort stress, il peut aussi résister à des stress moins importants sur une plus longue durée mais à quel prix. Les études médicales et scientifiques montrent les perturbations engendrées par les stress sur le long terme: perturbation du sommeil, grincement des dents, TMS (troubles musculo-squelettiques, autrement dit douleurs musculaires sans avoir subit de choc), troubles du comportement, prise de médicaments pour dormir qui engendrent beaucoup d'effets secondaires, baisse de la libido, baisse des capacités de réaction du système immunitaire par épuisement et donc porte ouverte aux maladies des plus courantes et bénignes au plus graves, changement du comportement alimentaire avec notamment alimentation beaucoup trop sucrée.

Au final, notre organisme s'épuise, et si par malchance un coup dur survient à ce moment, cela peut -être très difficile de se rétablir tant d'un point de vue psychique que physique.

Quelles solutions?

La logique même et le bon sens s'imposent en premier lieu: soigner l'alimentation et le sommeil. Il s'agit de la base en tout circonstance.

Concernant l'alimentation, fruits et légumes frais et de saison, alléger les apports en viande, varier au maximum les céréales et légumineuse. Eviter tout excès de table et surtout le soir. Eliminer un maximum de sucres raffinés (sucre blanc, bonbons, sodas...). Et pourquoi pas envisager un apport de compléments alimentaires naturels de minéraux et oligo-éléments. (Conseil auprès de votre pharmacien ou médecin traitant).

Concernant le sommeil, les heures les plus profitables sont celles avant minuit. Un bon sommeil se prépare en évitant toute stimulation lumineuse ou intellectuelle forte: bannir donc les écrans de télévision et d'ordinateur au minimum 1 heure avant de se coucher, tamiser les lumières ambiantes, ne pas consommer d'excitants après 13h (tabac, alcool, café, sucres raffinés...)

Pour aller plus loin quand on s'est laissé dépasser ou que vous faite face à une situation compliquée, il faut aider notre organisme a avoir une auto-réparation optimale: dans certains cas extrêmes, un traitement médical sur du cours terme peut s'avérer utile ainsi qu'un accompagnement psychologique.

Certains thérapeutes excellent dans la prise en charge et la gestion du stress: car il s'agit bien de cela. On ne peut changer l'évènement extérieur à soi, mais on peut dans une large mesure changer la réaction que l'on a face à ce stress et la convertir en énergie de réaction constructive. Et rien ne vaut l'accompagnement d'un thérapeute dans ces cas là: sophrologue, hypnothérapeute, praticien en PNL, psychologue...

Et l'Ostéopathie dans tout cela?

Quand notre système nerveux réagit, tout notre corps réagit et des tensions musculaires voient le jour, génantes à franchement douloureuses, sans parler des réactions de nos organes que l'on qualifie de somatisation.

La bonne nouvelle, c'est que l'on peut travailler sur ces réactions pour soulager les douleurs et surtout, c'est que le processus de psychosomatisation est réversible: autrement dit, quand l'esprit déborde, le corps trinque mais quand on soigne le corps, l'esprit réagit immédiatement en retour et s'apaise.

L'Ostéopathe aura donc un grand rôle à jouer, parfois accompagné de massages de bien-être, de séances de sauna ou hamamm.

Et enfin, vous l'aurez compris, si vous soignez votre corps vous même, en général mais plus particulièrement dans ces situations de stress, vous pouvez évacuer grand nombre de tensions corporelles et apaiser votre esprit: yoga, gym, qi-gong et aussi chant, chorale, pratique d'instrument à vent ou autre, respiration, ballades nature...

N'attendez pas le dernier moment pour vous occuper de vous: notre vie actuelle fait souvent de chacun de nous un sportif de haut niveau. Et un sportif de haut niveau doit se préoccuper de sa santé alimentaire, physique, de son sommeil, de ses moments de partage et de détente.


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square